Menu
Avant toute réparation, on doit d’abord estimer les dommages.

Avant toute réparation, on doit d’abord estimer les dommages.

Ce travail est fait par un estimateur en dommages automobiles à qui revient la responsabilité d’évaluer les coûts en tenant compte des techniques de réparation en vigueur. L’estimateur tiendra aussi compte des options que vous avez choisies dans votre contrat d’assurance auto.

À partir de l’estimation des dommages, votre assureur déterminera si le véhicule peut être réparé ou s’il sera déclaré perte totale

  • Le véhicule peut être réparé :
    il restera à déterminer le type de pièces (neuves ou usagées) qui seront utilisées.
  • Le véhicule est déclaré perte totale :
    selon les protections choisies au contrat, votre assureur vous indemnisera pour le remplacement du véhicule.
  • Lisez attentivement les documents que l’atelier de réparation vous demandera de signer et suivez bien le processus de réparation, puisqu’il s’agit de votre véhicule.

Quand un véhicule est-il déclaré perte totale?

Quand un véhicule est-il déclaré perte totale ?

En général, un véhicule est déclaré perte totale lorsque le coût des réparations est plus élevé que la valeur du véhicule. Pour ce faire, l’assureur tiendra compte du coût des réparations liées au sinistre, de l’âge du véhicule, de son état général et de sa valeur sur le marché. Un véhicule qui a été déclaré perte totale sera, dans la plupart des cas, classé irrécupérable.

Si vous n’êtes pas d’accord avec la décision de votre assureur quant à la valeur établie, il vous revient de documenter votre dossier et de faire la démonstration de la valeur de votre véhicule à votre assureur.

Lorsque un véhicule est déclaré perte totale, votre assureur doit alors lui accorder un statut, qui sera enregistré à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Deux statuts peuvent être accordés par l’assureur à un véhicule qu’il déclare perte totale :

  • Irrécupérable : le véhicule est irrécupérable, ce qui signifie qu’il ne peut être réparé et remis en circulation. Il pourra être vendu en pièces.
  • Véhicule gravement accidenté : le véhicule pourra être reconstruit. Il devra toutefois faire l’objet d’une inspection par un garage mandaté par la SAAQ avant de pouvoir être immatriculé et de circuler à nouveau.
Un véhicule qui a été inondé sera, dans la plupart des cas, classé irrécupérable.

Un véhicule qui a été inondé sera, dans 
la plupart des cas, déclaré perte totale.

Pour en savoir plus, consultez le site Web de la SAAQ.

Copyright © Groupement des assureurs automobiles, 2003-2018